beater_milf_pinkVos enfants vous rendent folle, ils ont encore bouché les toilettes en jetant leur dinosaure dans la cuvette ("mais maman, c’était pour voir s’ils savent nager !"), Junior refuse obstinément de manger ses bons épinards et son foie de veau ("allez, mon chéri, c’est bon, c’est plein de fer et vitamines"), et vous être sur le point de réclamer l’internement psychiatrique. (Le secteur des schizos est beaucoup plus serein que votre living room).

Vous ne le savez peut-être pas, mais avec tout ça, vous être un sex symbol.

Oui oui. Aux Etats-Unis, vous être the new hot babe. Celle qui fait fantasmer tous les hommes. Lolita peut aller se rhabiller, et les pin-ups, oh darling, it’s so last century. Aujourd’hui, celle qui plante des idées friponnes dans la tête des hommes, c’est la mère de famille. J’ai nommé la M.I.L.F. Acronyme de Mother I’d Love to Fuck. Depuis que toutes les stars se baladent avec progéniture sous le bras, le bébé a transformé les mères en bombes sexuelles.

Angelina Jolie en jean taille basse et décolleté plongeant avec Maddox dans les bras, Gwen Stefani, Demi Moore, Nicole Kidman… Adieu soccer mom, hello M.I.L.F. Un tel phénomène que dans un épisode de Weeds, la série culte de Showtime, mettant en scène Nancy (Marie Louise Parker), une mère de famille dealer de marijuana, c’est Snoop Dog en personne qui compose une chanson en l’honneur du canabis de Nancy. Et la chanson s’appelle … M.I.L.F. weed.

Alors la prochaine fois que Junior fait un caprice, souriez, vous être une sex goddess