En cas d'urgence pilaire, vous serez peut-être obligée d'emprunter le rasoir de votre jules aujourd'hui:  les esthéticiennes sont en grève et, à l'appel de la CNAIB, la Confédération Nationale Artisanale des Instituts de Beauté, elles vont même manifester à Paris pour "obtenir les mêmes droits que leurs collègues européennes et profiter des avancées technologiques".
Pas de raison, selon elles, qu'elles ne puissent pas proposer la Lampe Flash, le laser, le Cellu M6, ou le PowerPlate dans leurs instituts. Et que l’ordre des kinésithérapeutes, le ministère de la Jeunesse et des Sports, les dermatologues et la DGCCRF arrêtent de leur tomber sur le poil quand elles utilisent ces technologies !